Avis CNC 16/1 – Application de la loi aux entreprises financières ‐ Institutions de crédit régies par une loi particulière

Cet  avis  est  caduc  suite  aux  modifications  apportées  à  la  dispositions  en  cause,  devenu  article  15  de  la  loi  


Aux  termes  de  l'article  16  de  la  loi,  l'article  5  et  les  articles  10  à  15  de  la  loi,  ainsi  que les  arrêtés  pris  en  exécution  de  l'article  4,  alinéa  6  et  de  l'article  7,  alinéa  4,  ne  sont pas applicables  aux  institutions  de  crédit  régies  par  une  loi  particulière,  aux  associations  de crédit  agréées  par  ces  institutions,  aux  banques,  aux  caisses  d'épargne  privées,  aux entreprises  régies  par  le  chapitre  Ier  de  la  loi  du  10  juin  1964  et  à  celles  régies  par l'arrêté  royal  n°  64  du  10  novembre  1967.   
  
En  réponse  à  une  question  posée  quant  à  la  signification  des  termes  «Institutions  de crédit  régies  par  une  loi  particulière»,  la  Commission  a  précisé  que  ceux‐ci  ne  recouvrent que  les  cas  où  une  loi  crée  ou  régit  une  entreprise  particulière  (Banque  Nationale  de Belgique  ‐ Caisse  Générale  d'Epargne  et  de  Retraite  ‐Société  Nationale  de  Crédit  à l'Industrie  ‐ Caisse  Nationale  de  Crédit  Professionnel  ‐ Institut  National  de  Crédit  Agricole ‐ Office  Central  de  Crédit  Hypothécaire  etc.)  et  non  les  cas  où  une  loi  s'appliquerait  à des catégories  d'entreprises.  La  mention  distincte,  dans  l'article  16,  des  banques,  des  caisses d'épargne  privées,  des  entreprises  régies  par  le  chapitre  Ier  de  la  loi  du  10  juin  1964  et de  celles  régies  par  l'arrêté  royal  n°  64  du  10  novembre  1967  exclut  manifestement toute interprétation  extensive.